• On n'en a pas assez parlé en 2011

               Toby Hitchcock Cover

     

                

      

      

      

      

      

    TOBY HITCHCOCK

    Mercury’s Down

    Frontiers Records

    A.O.R.

      

    Recruté par l’ancien Survivor, Jim Petrik pour le projet Pride Of Lions, le chanteur Toby Hicthcock sort un premier album solo ma foi fort réussi. «This Is The Moment »  qui ouvre le bal, est un excellent morceau accrocheur avec des riffs d’acier en avant et une voix haute. Dans un registre similaire, « Tear Down The Barricades » et « Mercury’s Down » sont terriblement efficaces avec leur côté heavy rock alors que « 11 », aux inflexions progressives constitue un autre moment fort de cet album produit et orchestré par le Suédois Erik Martensson, le mentor d’Eclipse/W.E.T. Ayant plus d’une corde à son arc, Toby Hitchcock se montre également très à l’aise sur des titres plus calmes comme le délicat « One Day I’ll Stop Loving You » ou « How To Stop » sans oublier « Let Go » mélange de hard rock mélodique et d’AOR. W.E.T. Survivor et bien sûr Pride Of Lions sont aux pinacles des influences. Même si le CD pèche parfois par quelques défauts (quelques redites et longueurs) il est difficile de ne pas être séduit par la simplicité et l’efficacité de cette première fournée. Mercury’s Down est bourré de mélodies, d’harmonies vocales, de bonnes ondes et pourtant nous ne sommes pas ici devant de la pop décérébrée ou crétine. Difficile à prévoir l’avenir, mais assurément Toby Hitchcock est un artiste à surveiller. [Ph. Saintes]

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :