• Des tubes sur la plaine du GRASPOP

    GRASPOP

     

    GRASPOP METAL MEETING,

     Dessel (Belgique) 16-18 juin 2017 – 22è édition

     Texte: Philippe Saintes 

    Rammstein, programmé en tête d'affiche du festival belge sur la plaine de Dessel, n'a pas déçu son auditoire pour le véritable coup d’envoi de cette 22è édition. Les Allemands ont parcouru l'ensemble de leur répertoire en interprétant notamment une version endiablée du tube « Amerika ».  

    Rammstein - GRASPOP 2017

    Rammstein : une secousse au pays des festivals
    © CPU - Jonas Demeulemeester

    L’affiche de vendredi proposait quelques pointures du hard-rock plus classique sur la main stage. Les « Godzilla » (Blue Öyster Cult), « The Boys Are Back In Town » (Black Star Riders), « We’re Not Gonna Take It » (Dee Snider) et  « The Final Countdown » (Europe) ont été repris en chœur par la foule. Les décibels ont également explosé sur la seconde scène extérieure avec d’autres noms incontournables : Sepultura, Metal Church ou Epica. Majestueux, Dee Snider a rendu hommage à Ronnie James Dio, Lemmy Kilmister, Jimmy Bain et Chris Cornell lors de son set. A propos de tribute, la reprise du légendaire « Ace Of Spades » de Motörhead par Ugly Kid Joe fut bien plus convaincante que la version des frères Cavalera (Max et Igor), en pilotage automatique cette année. 

     Europe - GRASPOP 2017

    Joey Tempest (Europe) retour gagnant à Dessel
    © Phil de Fer

    BOC au GRASPOP 2017

    Les vétérans de Blue Öyster Cult
    © Phil de Fer

    Si la 1ère journée affichait complet, le public était un peu moins compact pour acclamer, samedi, Deep Purple, la seconde tête d'affiche du festival. Les vétérans britanniques se sont néanmoins défoncé sur scène en proposant un show emballant et débordant d’une vitalité entraînante. Ian Gillan et ses partenaires ont donné une leçon d’efficacité. Le même jour, les prestations de Rhapsody, Danko Jones et Gojira furent presque entièrement probantes. Le Prog Pop du Devin Townsend Project a en revanche, ravi tous les spécialistes et déclenché des réactions très favorables auprès du public. Autre concert rafraîchissant, celui d’Axel Rudi Pell, le blond guitariste allemand, fils spirituel de Ritchie Blackmore. Avec le chanteur italo-américain Johnny Gioeli derrière le micro des titres comme « Nasty Reputation » ou « Fool Fool » prennent une autre dimension. J. Gioeli sera tout aussi irrésistible le lendemain comme vocaliste du groupe Hardline.

     Dee Snider - GRASPOP 2017

    Dee Snider le show sans Twisted Sister
    © CPU - Jonas Demeulemeester

    La chaleur caniculaire et une courte panne des portiques de sécurité n’ont pas empêché les Dead Daisises, Queensrÿche, Gotthard et Suicidal Tendencies de réaliser un sans faute dans le Metal Dome, dimanche. Après le show en demi-teinte d’Evanescence, ce sont les inoxydables Scorpions (avec Mikkey Dee) qui ont clôturé le festival. Les incontournables « Wind Of Change », « Big City Nights », « The Zoo », « Still Loving You » et « Rock You Like A Hurricane » étaient évidemment de la partie. Un peu plus tôt, Steel Panther avait délivré un hard rock’n’roll teigneux à vous exploser les synapses. Enfin, le prix de la révélation 2017 revient aux suédois de Tribulation.

    Epica - GRASPOP 2017

    Simone Simons (Epica) : un ange au Graspop
    ©  Lies Borgers

    Sur le plan comptable, le Graspop 2017 a accueilli 155.000 fans de metal représentant 79 nationalités différentes en l'espace de trois jours. Mais le défi pour les organisateurs, sans cesse, est à renouveler !

    Black Star Riders -GRASPOP 2017

    Black Star Riders en formation de combat
    © Phil de Fer

    Phil de Fer et Scott Gorham

    Rencontre avec une légende, Scott Gorham
    © Phil de Fer

    Metal Church - GRASPOP

    Kurdt Vanderhoof (Metal Church)
    © Phil de Fer

    Sepultura - GRASPOP 2017

    Sepultura sur la main stage 2
    © Phil de Fer

     


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :