• La Wembley Arena était archicomble mardi dernier pour le 2è concert londonien des léopards lors de l'Hysteria Tour. Le groupe de Sheffield a interprété l’intégralité d’Hysteria, meilleur album de l’année 1987, dans une quasi…hystérie collective. Le quintet a ensuite quitté les planches pour revenir en rappel jouer quelques classiques « Promises », « When Love And Hate Collide », « Let’s Get Rocked » « Rock Of Ages » et  « Photograph » sur lesquels le public a également fait entendre sa voix. Def Lerppard est bien resté une icône de l’autre côté de la Manche. Si vous n’y étiez pas, rendez-vous le 23 juin prochain sur la plaine de Dessel. En attendant, joyeux Noël à tous !

    Def Leppard Wembley 18.12.18

    Def Leppard Wembley 18.12.18(2)

    Def Leppard Wembley 18.12.18(3)

    Def Leppard Wembley 18.12.18(4)

    Def Leppard Wembley 18.12.18(5)

    Def Leppard Wembley 18.12.18(6)

    Def Leppard Wembley 18.12.18(7)

    Def Leppard Wembley 18.12.18(8)

     Photos et texte © Phil de Fer 2018


    votre commentaire
  • CHEAP TRICK, WembleyArena, 18 décembre 2018(2)

    Cheap Trick est resté ce grand petit groupe en perpétuel équilibre entre mélodies sucrées et solos poivrés. Rick Nielsen, Robin Zander et Tom Peterson sont des adeptes du « Rockfort ». Ils s’acharnent à glisser une paille d’humour dans la poutre d’acier du hard-rock à l’image de ce « Run Run Rudolph » interprété en compagnie de Michael Monroe (Hanoi Rocks) à l’harmonica et de Phil Manzanera (Roxy Music) à la gratte.

    CHEAP TRICK, WembleyArena, 18 décembre 2018

    Noël se poursuit avec cette musique magique qui produit sur nous l'effet d'un élexir de perpétuelle adolescence ! 

    CHEAP TRICK, WembleyArena, 18 décembre 2018 (3)

    CHEAP TRICK, WembleyArena, 18 décembre 2018 (4)

    CHEAP TRICK, picks Rick Nielsen

     Photos et texte © Phil de Fer 2018


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires