• Après un set vitaminé de RavenEye, en lever de rideau, Kiss a livré un show  phénoménal hier soir dans l’Ahoy arena de Rotterdam. La légende n’a pas pris une ride (le secret du make-up !). Signalons l’émouvant hommage rendu par le  groupe US aux victimes de Manchester.

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017 (2)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017(3)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017(4)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017(6)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017 (7)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017 (8)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017 (9)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017 '12)

    KISS : Ahoy de Rotterdam, 24 mai 2017 (13)

    © Phil de Fer 2017 


    votre commentaire
  • SNAKECHARMER : Second Skin

    SNAKECHARMER

     Second Skin

    Frontiers / Harmonia Mundi

    Voilà déjà quatre printemps que les sympathiques musiciens britanniques nous ont glissé leur excellent premier album éponyme entre les pattes. Snakecharmer c’est le groupe créé par Neil Murray, bassiste des chefs-d’œuvre du serpent blanc. Dans son entourage, Laurie Wisefield qui grattait pour Wishbone Ash, Chris Ousey ex-chanteur de Heartland, le claviériste Adam Wakeman qui a bricolé avec Ozzy Osbourne et la batteur Harry James, pilier de Thunder. Enfin, le dernier arrivé, l’Irlandais Simon McBride est considéré par les spécialistes comme le fils spirituel de Gary Moore. Second Skin nous replonge dans les ‘70s et ‘80s avec un blues-rock british énergique et bourré d’âme. Un blues si profond qu’il nous fait voir la vie en rose à l’écoute des « Hell A Way To Live », « Forgive & Forget » et  « Fade Away ». Mais si la rondelle est couverte de bleu, elle n’en reste pas moins riche et variée avec de judicieuses mélodies et des influences classiques. « Are You Ready To Fly » rappelle la flamme qui animait Whitesnake autrefois ; l’envoûtant « Where Do We Go From Here » s’aventure sur le terrain de Led Zep, alors que l’on boogise façon Bad Co sur « Sounds Like A Plan », le premier fleuron de l’album. Un plaisir suranné et un choc des générations régénérant. [Ph. Saintes]


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires